BOVINS MURNAU-WERDENFELS, UNE RACE BAVAROISE MENACÉE D'EXTINCTION

BOVINS MURNAU-WERDENFELS, UNE RACE BAVAROISE MENACÉE D'EXTINCTION

Play Video
« Tout au début, dans notre auberge Pschorr, on entendait souvent les gens dire : Quelque chose ne va pas avec cette viande, elle a un drôle de goût ! » – Jürgen Lochbihler, propriétaire de l'auberge Pschorr à Munich

BOEUFS MURNAU-WERDENFELS EN ALLEMAGNE

Nous nous sommes rendus sur les terres de l'origine de cette viande au goût intense lors de la cinquième et dernière étape de notre Epic Meat Tour. Nous avons alors rendu visite à Jürgen Lochbihler, qui nous a raconté comment il a sauvé cette race de bovins Murnau-Werdenfels bavaroise de l'extinction.

Au cours des dernières décennies, il y a eu une importante réduction du nombre de bœufs de Murnau-Werdenfels en Allemagne. Il y a une centaine d'années, on comptait pas moins de 60 000 bovins de Murnau-Werdenfels rien qu'en Bavière. 60 ans plus tard, il n'en reste pas plus de 200. Cela s'explique par la faible production de lait et de viande de ces animaux. En raison du fort esprit économique qui régnait dans les années 70, cette race a été remplacée par d'autres animaux permettant un meilleur rendement de lait et de viande.

LA VIANDE DU BŒUF DE MURNAU-WERDENFELS OFFRE UN GOÛT INTENSE

Jürgen Lochbihler s'est fixé pour objectif de lutter contre cette baisse du nombre de bovins de Murnau-Werdenfels et a réussi avec ses partenaires agriculteurs non seulement à augmenter le nombre de ces animaux dans les prés, mais aussi sur les cartes de restaurants. L'association Murnau-Werdenfels a été créée dans ce but. L'élément déclencheur de tout cela a été le fait qu'un agriculteur élevant cette race a recommandé cette viande à Jürgen Lochbihler. Après avoir goûté à cette viande, Jürgen Lochbihler a voulu s'accrocher à cette expérience gustative et a décidé non seulement de proposer cette viande au goût intense à sa carte, mais aussi d'empêcher l'extinction de ces animaux. Son objectif était de récompenser les agriculteurs qui optaient pour le bœuf Murnau-Werdenfels malgré les possibles conséquences financières. Par conséquent, Jürgen Lochbihler paie un prix plus élevé pour la viande de ces bovins avec pour motif que la viande exceptionnelle peut à juste titre être plus chère.

Lors de notre visite en Bavière, Jürgen Lochbihler nous a conduits chez un de ses agriculteurs. Josef Schmid a voulu relever le défi d'élever les bœufs Murnau-Werdenfels locaux. Josef Schmid a d'abord également fait l'objet de critiques extérieures, mais il considérait que c'était la bonne décision et maintenant, ses bovins de Murnau-Werdenfels profitent toute l'année de ses pâturages. Jürgen Lochbihler et Josef Schmid veillent à ce que les bœufs profitent d'une vie longue et douce, car ils pensent que l'âge et le bien-être de l'animal se reflètent dans l'assiette. Ce n'est donc pas uniquement la graisse intramusculaire des bœufs de Murnau-Werdenfels qui rendent la viande si particulière, mais aussi l'histoire et l'âge de l'animal.

VOILÀ COMMENT LA VIANDE DU BŒUF DE MURNAU-WERDENFELS EST PRÉPARÉE

Cette fois, nous avons directement préparé trois pièces : un filet (également appelé aloyau), une bavette de flanchet et un faux-filet sur la plancha du barbecue à gaz Advantage 345S. Notre conseil : Pour que la viande ne colle pas, on peut d'abord laisser un peu le bord gras au-dessus de la plancha chaude. Une fois que les morceaux ont été bien saisis à la plancha, ils doivent encore être placés 10 minutes dans la zone indirecte. Lors de la dégustation, les morceaux peuvent surprendre avec leur goût intense de viande !

1
Hot Tip: Vous trouverez ici de plus amples informations sur la bavette de flanchet, le filet et le faux-filet ainsi que sur d'autres morceaux de bœuf.

POISSON, VIANDE OU LÉGUMES ? TROUVER LA RECETTE PARFAITE :